Testeur d’eau potable : qualité, dureté, acidité et prix

  • Que contient vraiment l'eau potable ?
  • Comment savoir si des pesticides sont présents dans l'eau du robinet ?
  • Quel testeur d'eau potable est le plus fiable ?
  • Médicaments, métaux, produits chimiques : que boit-on avec l'eau du robinet ?
  • Que dit la réglementation sur l'eau de consommation ?
  • Comment être certain de la qualité de mon eau de maison ?

Informations sur la réglementation en vigueur, détail des polluants résiduels dans l'eau domestique après traitement du circuit d'épuration, analyses de l'eau potable et testeurs d'eau potable. C'est par ici.

testeur eau potable

Tester l'eau potable

En France, l’eau du réseau collectif est potable. Elle est traitée par le réseau d’assainissement et arrive potable jusqu’à nos maisons.

Ce qui signifie que l’eau du robinet peut être bue sans crainte pour la santé. Mais est-elle pour autant pure ? Non.

Elle contient tout de même des résidus polluants, de pesticides notamment. Au point que de nos jours, la plupart des Français ne font pas confiance à l’eau du robinet pour leur consommation.

Par ailleurs, certains foyers ne sont pas reliés à l’eau. On estime qu’environ 3 millions de personnes sont limités à des eaux contaminées et souillées par des pesticides, des résidus de nitrates ou de plomb. Ce qui présente de graves dangers pour la santé, si cette eau doit être bue.

Ensuite, certains souhaitent utiliser de l’eau de puits, de source ou de pluie pour leur consommation. Est-ce même possible ? Pas sans vérifier l’absence de contaminants qui pourraient s’avérer très dangereux en tout cas !

Voici pourquoi, aussi bien à de fins sanitaires qu’écologiques, ou économiques, voire purement pratiques, il faut absolument tester l’eau avant de la consommer.

En parallèle, les propriétaires de piscines et aquariophiles ont également besoin de tester et de contrôler régulièrement la qualité de leur eau

Les analyses d’eau vous permettent de piloter la qualité de l’eau courante.

Les tests proposent aux particuliers un moyen rapide, immédiat et pratique d’obtenir des données chiffrées pour agir en cohérence.

En France, on utilise 48 paramètres de contrôle.

Ce sont les Agences de l’Eau et les Agences Régionales de Santé qui surveillent les données nationales et émettent des alertes en cas de nécessité.

Pour connaître la conformité de l’eau distribuée commune par commune, rendez-vous sur : www.eaupotable.sante.gouv.fr.

Le réseau de surveillance de l’eau procède régulièrement à :

- des mesures légales pour protéger nos ressources en eau sur le territoire
- des vérifications de conformité des installations
- des contrôles fréquents de qualité

Les polluants à surveiller

carte du radon
  • Les microorganismes : bactéries, virus, parasites, spores…

    Ils sont souvent présents lorsqu’il y a eu manque d’entretien ou de vigilance sur une installation, que ce soit le captage ou le stockage. Ils peuvent également apparaître si la désinfection est mal faite. Les risques sont des maladies gastro-intestinales, maladies nosocomiales, contaminations et épidémie de salmonelles, etc.

    En France ce genre de cas peut rapidement être mis sous contrôle et endigué. Dans des pays où la situation sanitaire est mauvaise, c’est beaucoup plus compliqué.

    Si vous voyagez dans des zones ou l’eau manque, emporter avec vous un test bactérie eau est indispensable !

  • Les nitrates

     ils sont dus à la pollution laissée par les activités humaines (pollution agricole, rejets industriels…). Ingérés par le corps humain ils deviennent nitrites, et engendrent des problèmes sanguins ou métaboliques, en particulier chez les populations fragiles comme les enfants ou femmes enceintes.

  • Les pesticides, insecticides, herbicides, fongicides et autres produits phytosanitaires

    Ils parviennent dans l’eau jusqu’aux nappes phréatiques par ruissellement et infiltration dans les sols. Chez l’humain ils sont la cause d’intoxications aiguës et de cancers.

  • Le radon

    Il s’agit d’un gaz incolore, inodore et radioactif classé comme cancérigène depuis 1987. Il est à l’origine d’une très grande partie des cancers du poumon, et de 3000 décès par an ! Ce gaz radioactif présent dans nos sols remonte par la décomposition de l’uranium et du radium présent naturellement dans les roches granitiques ou volcaniques.

    Certaines régions sont particulièrement concernées : Bretagne, Normandie, Massif central, Pyrénées, Corse, Loire-Atlantique…

    L’IRSN (l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) a réalisé une cartographie dez zones de radon.

  •  Les résidus médicamenteux

    Antibiotiques, anti-inflammatoires, antidépresseurs, hormones de synthèse, perturbateurs endocriniens, œstrogènes de synthèse, résidus de médicaments hormonaux… tous se retrouvent de manière quantifiable dans l’eau que nous buvons.

    Ils sont d’origine industrielle (rejets des laboratoires), hospitalière, de l’élevage ou par nos rejets d’eaux noires. Les stations d’épuration ne parviennent pas à éliminer totalement les traces de médicaments.

    Cela implique des maladies émergentes en hausse. 

Ne polluez pas l’eau avec vos médicaments

Ne jetez pas vos médicaments dans les toilettes. Rapportez-les à la pharmacie.

Ne surconsommez pas de médicaments et produits pharmaceutiques. Ce n’est bon ni pour votre santé ni pour celle de l’environnement.

Optez lorsque cela est possible pour des traitements naturels.

pollution eau de pluie

Réglementation sur la qualité de l’eau du robinet

Arrêté du 11 janvier 2007 relatif au programme de prélèvements et d’analyses du contrôle sanitaire pour les eaux fournies par un réseau de distribution, pris en application des articles R. 1321-10, R. 1321-15 et R. 1321-16 du code de la santé publique.

Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine mentionnées aux articles R. 1321-2, R. 1321-3, R. 1321-7 et R. 1321-38 du code de la santé publique

Le règlement sanitaire distingue deux types de valeurs :


  1. Les limites de qualité : les paramètres concernés ont un caractère sanitaire. Les eaux doivent être conformes à ces limites.
  2. Les références de qualité : les eaux doivent satisfaire à ces valeurs indicatives établies à des fins de suivi des installations de production et de distribution d’eau et d’évaluation des risques pour la santé des personnes.

Limites et références de qualité des eaux destinées à la consommation humaine

Paramètre

Limite de qualité

Escherichia coli (E. coli) 

0/100 mL

Entérocoques 

0/100 mL

Acrylamide

0,10 µg/L

Antimoine

5,0 µg/L

Arsenic

10 µg/L

Baryum

0,70 mg/L

Benzène

1,0 µg/L

Benzopyrène

0,010 µg/L

Bore

1,0 mg/L

Bromates

10 µg/L 

Cadmium

5,0 µg/l

Chlorure de vinyle

0,50 µg/L

Chrome

50 µg/L

Cuivre

2,0 mg/L

Cyanures totaux

50 µg/L

1,2-dichloroéthane

3,0 µg/L

Epichlorhydrine

0,10 µg/L

Fluorures

1,50 mg/L

Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) 

0,10 µg/L

Mercure

1,0 µg/L

Total microcystines

1,0 µg/L

Nickel

20 µg/L

Nitrates (NO3)

50 mg/L

Nitrites (NO2)

0,50 mg/L 

Aldrine, dieldrine, heptachlore, heptachlorépoxyde

0,03 µg/L par substance

Total pesticides. 0,50 µg/L

Plomb

10 µg/L

Sélénium

10 µg/L

Tétrachloroéthylène et trichloroéthylène 

10 µg/L

Turbidité

1,0 NFU

Bactéries sulfitoréductrices y compris les spores

0/100 mL

Aluminium total

200 µg/L

Carbone organique total (COT)

2,0 mg/L

Oxydabilité au permanganate de potassium 

5,0 mg/L

Chlorites

0,20 mg/L

Chlorures

250 mg/L

Cuivre

1,0 mg/L

Fer total

200 µg/L

Manganèse

50 µg/L

pH 

6,5 à 9 unités

Sodium

200 mg/L

Sulfates

250 mg/L

Tritium

100 Bq/l

​PPM eau potable

PPM désigne « partie par million ». Le sigle se réfère à une mesure par dilution des composants chimiques d’un liquide (ou ratio).

Le TDS (total des solides dissous) désigne les minéraux, sels, métaux, cations ou anions dissous dans l’eau, etc. C’est-à-dire tout ce qui n’est pas H2O, dans l’eau !

La TDS se mesure en PPM.

Que faire si mon test révèle une eau de mauvaise qualité ?

reminéralisateur eau

Filtre reminéralisant pour eau potable


Tout dépend du type de résultats, et de l’usage que vous souhaitez faire de votre eau.

Ne buvez pas cette eau.

  • Si c’est l’eau de puits ou de l’eau de pluie : en aucun cas ces eaux ne doivent être bues.

  • Si c’est votre eau du robinet que vous avez analysée et qu’elle présente des chiffres supérieurs aux limites réglementées : prévenez immédiatement le maire de votre commune, l’agence de l’eau ainsi que l’ARS.
  • Si votre eau a une mauvaise odeur, un mauvais goût, ou des traces de polluants en quantité réglementaires, mais supérieurs à vos attentes personnelles :

    Un osmoseur avec désinfectant à UV vous permettra de purifier l’eau de la quasi-totalité de ses composants tels que les sulfates, le chlore, les phosphates et autres particules et microorganismes. Il diffuse de l’eau potable à 98 %-99 % de pureté.

    Des filtres tels que les cartouches filtrantes, carafes ou filtres à robinets donnent la possibilité de consommer une eau saine et épargner de toutes traces de chlore, pesticides, métaux lourds (test fer eau), polluants et bactéries.

  • Si votre eau manque de minéraux :

    Utilisez un reminéralisateur ou un filtre/cartouche reminéralisant

  • Si votre eau est trop calcaire :

    Les adoucisseurs d’eau qui ont pour rôle d’assainir les eaux extrêmement chargées en calcaire.

  • Si le testeur ph eau potable ou votre testeur dureté de l’eau révèle que votre eau est trop acide pour être utilisée en aquariophilie ou en piscine :

    Utilisez un osmoseur ou des produits de traitement de l’eau vendus par les spécialistes de l’aquariophilie et de la piscine.
kit test eau

Ce que vous pouvez mesurer


De nos jours, la précision des analyses d’eau n’est pas laissée aux seuls laboratoires d’analyses.

Bien sur, les tests les plus communs pour les particuliers seront :

  • Test de PH (ou PHmètre)
  • Test de dureté de l’eau : TH (titre hydrotimétrique) et TA (titre alcalinométrique)
  •  Thermomètre de piscine, pour la température
  • Conductimètre, pour mesurer la conductivité de l’eau

Mais vous pouvez très bien aller plus loin avec des analyses plus précises en laboratoire :

Aluminium
Ammonium
Anaérobies sulfito-réducteurs (spores)
Arsenic total
Aspect de l’eau
Bactéries coliformes à 36 °C
Calcium dissous
Chlore libre
Chlore total
Chlorures
Coliformes Totaux
Couleur
Cuivre total
Entérocoques (streptocoques fécaux)
Escherichia coli
Fer total
Germes Revivifiable à 22 °C
Germes Revivifiable à 36 °C
Legionella pneumophila
Legionella spp
Magnésium dissous
Manganèse total
Microorganismes aérobies à 22 °C
Microorganismes aérobies à 36 °C
Nickel total
Nitrates
Nitrites
Odeur
Plomb total
Saveur
Spores anaérobies sulfito-réducteurs
Sulfates
TAC (Titre alcalimétrique complet ou Alcalinité totale)
Turbidité

… et à peu près tous les pesticides/herbicides :

Amétryne
AMPA
Atrazine
Atrazine 2-hydroxy
Atrazine déisopropyl
Atrazine déséthyl
Azimsulfuron
Bensulfuron-méthyl
Buturon
Chlorbromuron
Chlorimuron-éthyl
Chlorotoluron
Chloroxuron
Chlorsulfuron
Cinosulfuron
Cyanazine
Cycluron

Daimuron
DCPMU
DCPU
Desmetryne
Difenoxuron
Dimefuron
Dimethametryne
Diuron
Ethametsulfuron-méthyl
Ethidimuron
Ethoxysulfuron
Fenuron
Flazasulfuron
Fluometuron
Foramsulfuron
Forchlorfenuron
Glyphosate (incluant le sulfosate)
Halosulfuron-methyl
Hexazinone

Isoproturon
Linuron
Lodosulfuron méthyl
Mesosulfuron methyl
Metamitrone
Methabenzthiazuron
Metobromuron
Metoxuron
Monolinuron
Monuron
Neburon
Nicosulfuron
Oxasulfuron
Pencycuron
Prometon
Prometryne
Propazine
Propazine 2-hydroxy
Prosulfuron
Rimsulfuron
Sebuthylazine
Sebuthylazine 2-hydroxy
Sébuthylazine déséthyl
Secbumeton
Siduron
Simazine
Simetryne
Sulfosulfuron
Tebuthiuron
Terbumeton
Terbumeton déséthyl
Terbuthylazine
Terbuthylazine déséthyl
Terbutryne
Thidiazuron
Thifensulfuron méthyl
Triasulfuron
Tribenuron-méthyl
Triétazine
Triétazine déséthyl
Triflumuron
Triflusulfuron méthyl

testeur eau potable

Attention toutefois, si vous pouvez avoir les résultats directs pour les plus importants de ces polluants, vous devrez parfois envoyer les tests que vous avez réalisés à domicile à un laboratoire qui se chargera de faire l’analyse avec des outils sophistiqués, beaucoup plus sophistiqués que ce qu’il est possible d’obtenir pour un particulier.

Mais c’est vous-même qui devrez faire le prélèvement.

Comment mesurer la qualité de l’eau


On trouve sur le marché différents types de tests pour analyser son eau.

La plupart du temps ce sont :

  • des kits de test (bandelettes+réactifs)
  • des bandelettes test eau potable
  • des tests par réactifs
  • des kits d’analyses en laboratoire
  • des testeurs numériques (TA, TH, PH, Température)

Selon la technique et le composant recherché, les résultats d’analyses sont à fiabilité et à précision variables...

Analyser l’eau de sa piscine



Une eau verdâtre, mousseuse ou trouble peut être le signe d’une défaillance de l’assainissement ou de la filtration de votre piscine


La dégradation par les UV ou la présence de polluants microbiologiques peuvent également indiquer que votre eau de piscine est souillée et que vous devez procéder à un traitement en urgence. Comme un choc de chlore par exemple.

En effet, la multiplication des microorganismes dans un bassin se trouve être dangereuse pour la santé.



Il est donc important de contrôler régulièrement votre eau de baignade, pour adapter votre entretien et suivre le bon fonctionnement de votre installation filtrante.

Tester l’eau de son aquarium ou de son bassin


Les bonnes propriétés de l’eau de votre bassin sont évidemment importantes pour la santé de vos poissons préférés.


En fonction des espèces, les poissons nécessitent une eau à dureté variable, et d’une eau acide, basique ou neutre.


Connaître le pH se trouve être un paramètre incontournable pour tout aquariophile qui se respecte.



Assurez-vous de la bonne santé de vos poissons en testant l'eau pour garantir qu'ils y seront bien.

​​​​

Bien utiliser les testeurs d’eau potable

La plupart des tests disponibles sur le marché des particuliers permettent de tester 1,2, 3… 10… ou 20 facteurs de potabilité de votre eau !

Pour les plus exigeants, c’est vers les tests à envoyer en laboratoire qu’il faudra se tourner, mais sachez que le prix sera proportionnel à vos exigences. Comptez de 200 à 500 € pour un test d’eau potable en laboratoire (kit tout inclus).

Alors que dans les tests à utiliser vous-même, les prix commencent à 8 €… mais la précision ne sera pas toujours au rendez-vous.

Voici la méthode à adopter avec les testeurs d’eau potable :

Les bandelettes de test eau potable

​Les bandelettes de test eau potable
  • Les tests bandelettes ne sont pas les plus précis, mais sont toutefois justes. Les valeurs ou couleurs indiquées ne sont peut être pas des infos au µl près, mais ils sont fiables et reconnus par le milieu médical. 
  • Ne plongez jamais directement la bandelette dans l’eau à tester (vous obtiendriez des valeurs de surface).
  • Prélevez l’eau à analyser dans un verre, puis tenez la bandelette à l’horizontale et versez sur le réactif quelques gouttes (à l’aide d’une paille neuve par exemple).
  • Ne plongez JAMAIS une bandelette de haut en bas : les produits réactifs risquent de se mélanger et de donner des résultats erronés. 
  • Agissez rapidement.

Les testeurs avec réactifs

testeur eau réactif
  • Prélevez juste l’eau à tester, versez-la dans le tube d’essai et vérifiez simplement le résultat par le changement de couleur de l’eau.
  •  Pratique pour l’eau des piscines, puits, jacuzzis ou réseaux de tuyauterie​.
  • Le réactif à l’intérieur du tube va graduellement changer de couleur si la substance recherchée est prsente dans l'eau.
  • Référez-vous au code de couleur indiqué dans votre kit.

Les kits d'analyse à retourner au labo

analyse eau potable
  • Ce genre de test est un peu plus précis. Il convient donc d’être un peu plus soigneux avec le prélèvement. 
  • Vous devez dévisser le mousseur du robinet puis désinfecter votre robinet à l’alcool, et ensuite laisser couler l’eau avant de remplir les flacons fournis (en veillant bien à ne jamais mettre les doigts à l’intérieur, car ils sont stériles).
  •  Ensuite, vous fermez vos flacons et les glissez dans la boîte fournie avec le réfrigérant, avant de les retourner au laboratoire !
Yakamoz TDS testeur
  • La plupart des testeurs numériques sont fournis avec une solution en poudre de calibrage. 
  • Vous devrez donc suivre à la lettre le mode d’emploi pour dans un premier temps calibrer vos testeurs. 
  • Ensuite vous devrez prélever l’échantillon d’eau dans un verre et immerger la partie contenant une électrode. 
  • Les résultats s’affichent sur l’écran LCD.

Comparatif testeurs d’eau potable

testeur eau bandelette
testeur eau digital
testeur eau aquarium

Marque

Testeur

Valeurs testées

Mode d'emploi

Prix moyen

Notre avis

​JBL

Easy Test 6 en 1

Chlore
PH (Acidité)
GH (Dureté totale)
NO2 (Nitrites)
NO3 (Nitrates)
KH (Stabilité du pH)

Prélevez l’eau à tester dans un verre.
Remuez la bandelette 2 à 3 secondes dans l’eau.
La retirer et la secouer à l’horizontale pour en égoutter l’eau.
Attendre 1 minute.
Comparez la bandelette avec le nuancier.

18 €

Cell

Pancellent

Testeur de qualité de l’eau TDS pH 2 en 1

PH (Acidité)
TDS (Total des solides)

Étalonnez (calibrez) le testeur en utilisant la solution fournie avec le kit.
Retirez le capuchon.
Allumez le test numérique.
Plongez l’électrode dans l’eau en vous assurant qu’elle est intégralement immergée.
Attendez que la valeur se stabilise à l’écran. 
Rincez l’électrode avec de l’eau distillée et laissez sécher.

21 €

Notre préféré

Tetra

25 bandelettes de test 6 en 1

PH (Acidité)
GH (Dureté totale)
NO2 (Nitrites)
NO3 (Nitrates)
KH (Stabilité du pH)
CL 2 (Chlore)

Remuez la bandelette 2 à 3 secondes dans l’eau.
La retirer et la secouer à l’horizontale pour en égoutter l’eau.
Attendre 1 minute.
Comparer la bandelette avec le nuancier.

12 €

Cell

Testeur multifonctionnel digital  TDS 3 en 1

TDS (Total des solides)

Conductivité

Température

Retirez le capuchon.
Allumez le test numérique.
Plongez l’électrode dans l’eau en vous assurant qu’elle est intégralement immergée.
Attendez que la valeur se stabilise à  l’écran. 
Rincez l’électrode avec de l’eau distillée et laissez sécher.

10 €

Le - cher

Hoplaza

PH-mètre numérique

PH (Acidité)

Étalonnez (calibrez) le testeur en utilisant la solution fournie avec le kit.
Retirez le capuchon.
Allumez le test numérique.
Plongez l’électrode dans l’eau en vous assurant qu’elle est intégralement immergée.
Attendez que la valeur se stabilise à l’écran. 
Rincez l’électrode avec de l’eau distillée et laissez sécher.

26 €

Le + efficace