Qualité de l’eau par ville : carte et services d’eau (2022)

En France, l’eau potable est réglementée, tant pour des raisons sanitaires que de goût.

De même, l'utilisation de l'eau de pluie ou de l'eau de puits, tout comme le contrôle de l'eau de piscine, sont soumis à des réglementations.

Selon les régions, ses aspects sanitaires doivent respecter les normes, mais quelques critères sans incidence pour la santé peuvent varier : goût, odeur…

Ce sont souvent ces facteurs qui font dire aux Français que leur eau du robinet est « bonne » ou pas.

Découvrez ici les réponses à quelques préoccupations majeures liées à l’eau potable.

purificateur osmoseur eau

Consommée et utilisée sous forme potable, l’eau est un bien précieux sans lequel il est tout simplement impossible de vivre.

En tant que consommateur, il est tout à fait normal de se poser certaines questions en ce qui concerne la qualité de l’eau que vous buvez. 

Qu’est-ce qu’une eau potable ?

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), une eau potable est une eau ayant des caractéristiques répondant aux normes relatives à la qualité de l’eau de boisson. Concrètement, il s’agit d’une eau que l’on peut consommer ou utiliser à des fins domestiques et industrielles.

Sans risque pour la santé, l’eau potable peut être distribuée sous forme d’eau en bouteille, d’eau courante ou encore dans des citernes pour une utilisation industrielle.

Comment savoir si une eau est potable ?

Une eau est dite potable lorsqu’elle est exempte de toute substance jugée nocive pour la santé. Il s’agit d’éléments tels que :

  • les germes pathogènes ;
  • les micro-organismes parasites ;
  • et les substances indésirables comme le plomb, les métaux lourds, les nitrates et les pesticides.

À l’inverse, l’eau potable doit contenir en des quantités bien précises d’autres substances jugées nécessaires pour l’organisme. Naturellement contenues dans l’eau, ces substances sont indispensables dans l’eau. Il s’agit des sels minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium et des oligo-éléments comme le fluor, le cuivre, le silicium.

3 éléments qui peuvent altérer la potabilité de l’eau du robinet

La qualité de l’eau potable est altérée par des résidus tels que le calcaire, le plomb et les nitrates. L’eau possède de nombreuses caractéristiques parmi lesquelles figure sa dureté. La dureté de l’eau diffère d’une région à une autre et est liée à la nature du sous-sol. Les eaux qui sont dites dures contiennent du calcaire et il est important d’en connaître le dosage.

Le calcaire est un élément qui peut s’avérer nocif en ce sens que lorsqu’il est présent en grande quantité, il peut détériorer la tuyauterie du réseau de distribution de l’eau et les appareils. À l’inverse, une eau dite trop douce peut générer des problèmes de corrosion et devenir impropre à la consommation.

Le contrôle de la présence de plomb dans l’eau de robinet est effectué avec rigueur. En France, la réglementation interdit l’utilisation du plomb pour toutes les canalisations des réseaux d’eau. Auparavant, les canalisations des réseaux d’eau étaient en plomb. Le plomb étant un matériau fragile qui vieillit très mal, il s’oxyde, contamine l’eau et occasionne des maladies chez les consommateurs.

La présence de nitrates dans l’eau potable est aussi contrôlée, car ces éléments présentent des risques pour la santé des consommateurs. S’il est vrai que les nitrates sont indispensables à la vie végétale, ils sont toxiques pour la population lorsqu’ils sont présents en trop forte quantité.

Comment connaître la qualité de l’eau ?

De nombreux éléments peuvent altérer la qualité de l’eau du robinet que vous buvez. Afin de connaître la qualité de l’eau que vous consommez, vous devez procéder à son analyse. À cet effet, vous pouvez effectuer vous-même l’analyse de l’eau, faire appel à un laboratoire d’analyse ou tout simplement consulter les relevés de qualité de l’eau potable.

Si vous souhaitez analyser vous-même la qualité de l’eau potable que vous consommez, vous devrez utiliser un kit de test de la qualité d’eau. Il est possible de trouver en ligne des plateformes proposant des kits d’analyse d’eau à utiliser soi-même. Ces kits prennent en compte les mesures standards. Assurez-vous tout de même de choisir un équipement performant afin de détecter le plus de formes de pollution possible.

Les personnes qui désirent passer par un laboratoire d’analyse doivent s’assurer de choisir un laboratoire agréé par le Ministère de la Santé. Pour évaluer la qualité de l’eau, ces structures utilisent beaucoup de matériels et effectuent de nombreux tests.

Cependant, il est important de savoir qu’un test standard de potabilité de l’eau ne prend en considération qu’un nombre limité d’éléments. Pour avoir la certitude de détecter certaines pollutions dans l’eau, multipliez les tests sur les échantillons à analyser.

Pour effectuer leurs contrôles, les laboratoires effectuent l’analyse d’échantillons d’eau du robinet ou de forage. Pour réaliser un test de ce genre, il faut prévoir environ une centaine d’euros. Le laboratoire va analyser les échantillons dans ses locaux et donner les résultats au bout d’une dizaine de jours. Au terme de l’analyse, le laboratoire peut déclarer l’eau analysée comme étant potable.

Quant aux relevés de la qualité de l’eau du robinet, il s’agit de résultats d’examens sanitaires qui sont rendus accessibles par commune aux consommateurs. Ces derniers peuvent consulter ces informations en se rendant dans leur municipalité ou en allant sur le site internet du ministère de la Santé.

Comment améliorer la qualité de l’eau ?

Il est fondamental de boire une eau de bonne qualité, c’est-à-dire saine et débarrassée de tout polluant. En France, l’eau du robinet distribuée est potable, mais elle peut s’avérer différente d’une région à une autre. À titre d’exemple, dans certaines communes, l’eau a un goût désagréable ou dégage une odeur désagréable.

Par conséquent, pour des questions de goût et de santé, vous pourriez avoir envie d’améliorer la qualité de l’eau du robinet.

Pour purifier davantage l’eau du robinet, vous pouvez utiliser des méthodes simples, mais efficaces. Vous pouvez filtrer l’eau du robinet, utiliser des adoucisseurs d’eau, un osmoseur ou encore avoir recours à des solutions naturelles afin de purifier l’eau.

Le filtrage de l’eau du robinet

Afin d’éliminer le goût de chlore de l’eau du robinet, mais aussi diminuer les impuretés, le fer ou le plomb, le filtrage reste la solution la plus connue et la plus simple. Cette méthode nécessite l’achat d’une carafe filtrante. Cet équipement possède une cartouche, à remplacer régulièrement qui se charge d’épurer l’eau avant qu’elle ne soit versée dans un récipient.

Une autre manière pour effectuer le filtrage consiste à installer un filtre directement sur le robinet. La filtration s’effectue à ce niveau également grâce à une cartouche. Cette cartouche est généralement en charbon actif et doit être changée tous les trimestres.

L’utilisation d’adoucisseurs d’eau

Les adoucisseurs réduisent la teneur en calcaire d’une eau trop dure. Un adoucisseur est composé d’un boitier de contrôle et de deux réservoirs contenant respectivement des résines minérales et du sel régénérant. Le calcaire contenu dans l’eau est retenu par les billes de résines minérales tandis que le sel régénère la résine en cas de saturation. Voir notre guide sur le prix d'un adoucisseur d'eau.

L’utilisation d’un osmoseur

L’osmoseur est un appareil qui se place sous levier et qui est capable de retenir plus de 90 % des éléments nocifs contenus dans l’eau. Ceci s’explique par le fait que cet appareil est constitué d’un système à triple filtration. L’osmoseur se branche sur l’arrivée d’eau et fonctionne en continu. Cependant, ce dispositif est assez onéreux.

Les solutions naturelles pour épurer l’eau du robinet

Il est aussi possible d’améliorer la qualité de l’eau potable en exposant au soleil pendant environ 30 minutes une bouteille d’eau dans laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de jus de citron. Vous pouvez également épurer l’eau en utilisant du charbon actif végétal. Cet élément a la particularité d’absorber les molécules chimiques ou dangereuses présentes dans l’eau.

En contrepartie, il relâche certains minéraux, bons pour la santé. Enfin, en vous servant de perles de céramiques, vous pourrez nettoyer l’eau.

Qui est responsable de la qualité de l’eau ?

En France, l’eau du robinet est sans aucun doute l’aliment le plus contrôlé par les autorités sanitaires. Cette eau fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent qui a pour but de garantir sa sécurité sanitaire depuis son captage en milieu naturel jusqu’au robinet du consommateur.

Le suivi sanitaire de l’eau comprend d’une part, la surveillance exercée par la personne responsable de la production et distribution d’eau et d’autre part, le contrôle sanitaire réalisé par les Agences régionales de sécurité.

Que trouve-t-on vraiment dans l’eau du robinet  ?

Voici toutefois ce que vous êtes susceptible de retrouver dans l’eau du robinet :

  • Ammonium (TL : 0,1 mg/L)
  • Atrazine
  • Arsenic (TL : 10 µg/L)
  • Chlorures (TL : 250 mg/L)
  • Baryum (TL : 0,1 mg/L)
  • Bromates (TL : 10 µg/L)
  • Cyanure (TL : 50 µg/L)
  • Épichlorhydrine (TL : 0,10 µg/L)
  • Fluorures (TL : 1,5 mg/L)
  • Hydrocarbures (TL : 0,1 µg/L)
  • Mercure(TL : 1 µg/L)
  • Nitrites(TL : 0,50 mg/L)
  • Pesticides organiques (TL : 0,10 µg/L)
  • Pesticides non organiques(TL : 0,50 µg/L)
  • Plomb (TL : 10 µg/L)

Vous pouvez connaître la qualité de l’eau de votre commune sur le site du Ministère de la Santé, en charge de communiquer les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine.

La dureté de l’eau n’a aucune influence sur son caractère potable. Une eau potable même très dure ne présente pas de danger pour la santé humaine.

Il est interdit d’utiliser l’eau de pluie pour les usages alimentaires et la douche ou la vaisselle (elle peut contenir des polluants, pesticides ou agents pathogènes, dans des quantités non contrôlables).

Classement des 10 villes de France avec la meilleure eau du robinet

Chaque année, le Gouvernement établit la carte de France de la qualité de l'eau du robinet, tenant compte des taux de nitrates, pesticides, radon...

Contre toute attente, ce sont plutôt des grandes villes de concentration urbaines qui figurent aux meilleures places du classement.

Dans l'ensemble, c'est malheureusement dans les campagnes, en raison des activités agricoles, que l'eau est de moins bonne qualité.

  1. Marseille
  2. Clermont-Ferrand
  3. Aurillac
  4. Toulouse
  5. Lille
  6. Brest
  7. Bordeaux
  8. Grenoble
  9. Libourne
  10. Lyon

A noter que le chlore est volatile : il suffit de laisser reposer l’eau à l’air libre pendant une heure, et le chlore disparaîtra de lui-même.

Si vous trouvez que l’eau de votre robinet a ce petit goût désagréable, vous pouvez donc simplement la verser dans une carafe et la laisser décanter avant de la boire !

Par ailleurs, l'adoucisseur d'eau contre l'allergie au chlore et aux divers métaux lourds fait des merveilles, à condition d'être couplé avec un osmoseur !